mercredi 4 septembre 2013

Comment arrêter le lysanxia?

Un patient a été victime d'une agression, le genre violent. Il est venu dans mon cabinet demander un certificat de "coups et blessures", alors qu'il n'a eu "qu'un" préjudice moral ( il n'a tout simplement plus de maison, tout a été saccagé). 
Or j'ai demandé pendant la consultation: "Prenez-vous un traitement habituel?
- Oui, Séroplex et lysanxia prescrits par mon médecin. Je voudrais bien arrêter mais je les prends depuis quinze ans et je ne sais pas comment faire. Pourtant je n'en prends qu'un demi, mais dés que j'en prends un jour sur deux je me sens mal.
- Ce n'est pas vous monsieur, c'est un phénomène de sevrage. C'est une drogue, mais elle est légale. Connaisses-vous les effets secondaires?
- Ben non
- amnésie, accoutumance, risque d'Alzheimer et de démence etc. 
- Mais j'ai demandé dix fois à mon médecin de l'arrêter, il me répond qu'on peut les continuer sans risque. Mais j'en ai assez. D'ailleurs quand il a voulu en prescrire à ma fille, je lui ai dit non.
- Allez, je pense que vous pouvez y arriver. Voyons, un grand gaillard comme vous victime d'un tout petit cachet?". 
J'ai proposé de limer ses demi cachets, un peu plus chaque jour, avec du D stress.

En conclusion, c'est super facile, et confortable de prendre un benzodiazépine ou un antidépresseur, c'est épouvantable de l'arrêter et certains médecins baissent les bras d'avance, se disant que l'entreprise de les faire arrêter sera pratiquement insurmontable. 

Je peux le dire à tous: oui, il a une vie après les benzodiazépines!
Je donnerai des nouvelles de ce patient quand j'en aurai. 

4 commentaires:

  1. Bien sur que l'on peut les arreter!

    Perso, j'en ai pris, j'ai arrêté sur 7 ou 8 semaines. Lentement, sans problème. J'en ai repris plusieurs années plus tard et encore arrêté sans problème.

    C'est un médicament qui m' a vraiment beaucoup aidé lorsque j'en avais besoin. Il est vraiment dommage d'en avoir si peur.

    RépondreSupprimer
  2. Je me permets de mettre de mettre mon grain de sel.

    Tout d'abord, dans cette agression "musclée" peut-il s'agir, ou, pourra-il s'agir de quelque chose de ce type, en particulir si une autre agression survient, et qui plus est une autre (cela arrive, scoumoune) :
    http://fr.wikipedia.org/wiki/Trouble_de_stress_post-traumatique

    En outre, où est passé le Séroplex ?

    Le Lysanxia a une demie-vie d'élimination de 70 h soit une élimination totale de 70 x 5 / 24 = 14 jours, si, pour un dosage de 10 mg on arrète brutallement, celà ne pose pas problème.

    Il en va tout autrement pour les psychotropes à demie-vie courte, où, là, les phènomènes de manque se maniféstent à tout les coup, un sevrage est donc indispensable. Bien mené, ce sevrage permet, en tenant compte de la demie-vie, un arrêt assez rapide, sans problème, du psychotrope.

    Il faut compter, effectivement, de la dépendance psychologique : une assuétude où l'on arrive, à mon avis à baisser tès progressivement les doses, des doses trés faibles, et là, effectivement les plantes ou tout autre soulution douce, sont une trés bonne solution pour "décrocher".

    Pour la petite histoire, le record de demie-vie d'élimination médicamenteuse est détenu, je crois, par la Cordarone : 50 jours ! Soit un temps d'élimination total de 8 mois.

    RépondreSupprimer
  3. Oui il est vrai que les médecins n'encouragement pas toujours l'arrêt de toutes ces saloperies. Je prenais rivotril, atarax pour une neuropathie et une difficulté à dormir. J'avais des vertiges et de mois en mois je devenais plus dépendante, si bien que je ne dormais finalement plus.
    Un jour ma soeur m'a invité aux Etats unis chez elle. J'ai su que je ne pourrai prendre l'avion avec tous ces cachets, je me sentais trop faible. En 15 jours j'ai tout arrêté de mon propre chef. Bien sur je n'ai pas dormi pendant quelques temps.Mais ensuite les vertiges se sont arrêtés, et j'ai pu prendre l'avion sans que ça soit un calvaire de ne pas pouvoir se coucher...

    RépondreSupprimer
  4. Bonjour à tous je suis en phase de sevrage lysanxia je prend a 15h 4mg et a 23h 5 mg. Comment faire ce sévrage et étant donnée que cela fait 5 mois que je suis sous benzo. Est ce que je peux arrêté brutalement étant donnée que ce sont des faibles dose ? Comme faire merci pour votre aide

    RépondreSupprimer