samedi 13 décembre 2014

Privé de docteur

Une patiente à son adorable petit garçon de 5 ans que j'adore et qui me le rend bien: " si tu n'es pas sage, tu seras privé de docteur!" Le summum de la punition, non?

vendredi 12 décembre 2014

Grève des médecins

 Préparez-vous, cette année, outre la course aux cadeaux parfaits et le choix épineux entre bûche glacée ou pâtissière au menu des tracas de Noël, il y aura aussi la grève des médecins.Les médecins libéraux, qui ont lancé le mouvement, ont dans le collimateur le projet de loi santé, qui prévoit d'ici 2017 la généralisation à tous les assurés de la dispense d'avance de frais lors d'une consultation dans un cabinet. Les urgentistes, eux, réclament «plus d'emplois, une revalorisation et un alignement des indemnités de pénibilité des gardes de nuit», explique à 20 Minutes Christophe Prudhomme, porte-parole de l'AMUF. La dégradation des conditions de travail est aussi pointée. «Les jeunes ne veulent plus travailler à l'hôpital et les plus de 50 ans, surchargés de travail, ne veulent plus continuer», poursuit-il. Quant aux cliniques, elles se mobilisent contre le projet de loi santé qui les contraindra à assurer les missions de service public existantes dans leur intégralité, et au tarif fixé par la sécurité sociale. Donc sans dépassement d'honoraires.
http://www.20minutes.fr/societe/1494947-20141204-greve-medecins-noel


Je ne ferai pas grève. Parce que la médecine est encore plus malade que ça, que il ne faudrait plus lutter uniquement pour garder ses prérogatives mais réfléchir à la médecine en tant que telle, à ses dérives: Une patiente de 89 ans, mère d'un de mes amis se plaignait de diarrhée et d'amaigrissement. Elle a consulté un spécialiste qui a diagnostiqué un cancer du colon et qui l'a opérée dans la foulée, alors qu'elle avait peur de ne pas supporter l'opération, surtout l'anesthésie. Bingo: elle est ressorti du bloc opératoire avec un drap sur la tête direction la morgue. 

Et le chirurgien pour se justifier a dit aux enfants: "j'ai fait ce que j'estimais devoir faire", surtout après avoir encaissé le chèque. Les enfants ont du mal à s'en remettre, d'autant qu'on ne leur a pas demandé leur avis. Et les infirmières du services arboraient des mines gênées mais elles n'ont que le droit de se taire. Elle aurait pu vivre ses derniers mois tranquillement. Et ça coûte cher à la Sécu, et la Sécu c'est nous. 

Il y aurait des économies à faire et pas une autre loi sur la sédation profonde en fin de vie. Arrêtons de légiférer encore et encore! Un médecin humain et compétent sait quoi faire pour soulager les souffrances de ses patients en accord avec le souhait des familles et de l'intéressé!

Par ailleurs, tant que l'on fera rimer consultation-prescription médicamenteuse, qu'on ne sera pas indépendant de l'industrie pharmaceutique, on ne sera pas heureux, du moins moi. 

Et les urgences sont de plus en plus stressantes pour tout le monde, usagers comme professionnels de santé qui finissent par ne plus du tout parler convenablement aux patients. 

On est vraiment dans la mouise. 

jeudi 11 décembre 2014

patient bouricot

Depuis quelques temps je n'étais absolument pas d'accord avec la prescription d'un neurologue: il avait en effet prescrit du motilium à un de mes patients parkinsonien au cas où il aurait des nausées avec son parkinsonien . Le motilium est un anti-nauséeux de la famille des neuroleptiques. Il a des effets secondaires cardiaques assez grave pour qu'on ait tous reçu un courrier de l'agence de sécurité du médicament afin que l'on s'en méfie. 
De plus, étant un dérivé de neuroleptique, il pourrait théoriquement provoquer le Parkinson! C'est quand même exceptionnel.
Bref, le patient ne l'a pas entendu de cette oreille et a changé de médecin traitant, tout simplement! Vous comprenez, la parole d'un grand neurologue a plus de poids que celle d'un généraliste ou de l'agence du médicament. Et même s'il n'a jamais eu de nausées de sa vie!

Je lui souhaite bon courage avec ses effets secondaires. 

lundi 8 décembre 2014

Un certificat personnalisé

Pour qu'un jeune homme puisse se nourrir convenablement à son travail j'ai rédigé ce certificat: " je soussignée, dr Vincent certifie que monsieur Lacombe étant au régime sans sucre, sans gluten et sans lait doit pouvoir se servir d'un micro-onde à discrétion". 
Les patrons  avaient retirer le micro-onde sous prétexte que tous les employés amenaient leur gamelles. Pourquoi ne se posent-ils pas la question si la nourriture de la cantine est assez comestible? 

vendredi 5 décembre 2014

Exit Pratis Live

J'étais inscrite depuis huit ans à Pratis Live, un logiciel de télétransmission. Eh bien, il nous a lâché comme une vieille chaussette, plus personne ne répond, il est mort sans envoyer de faire part de décès comme l'a écrit un confrère.

C'est le monde actuel et c'est du n'importe quoi, beaucoup de médecins vont se retrouver le bec dans l'eau et c'est évident que l'on a autre chose à penser avec le flux de patients.  Je dois refuser tous les nouveaux patients qui se présente, en ayant déjà 1500 inscrits. Dommage pour eux, mais il y a un vrai problème dans nos campagnes.


mercredi 3 décembre 2014

Un cadeau du fond du cœur

Un patient durant la consultations m'a raconté certains trucs intimes. A un moment, pensant peut-être qu'il en avait trop dit, il m'a demandé: "je ne vous choque pas docteur?" Evidemment que non.

Et comme il était tout content d'avoir vidé son sac sans être jugé il a conclu: " je vais vous faire un petit cadeau la prochaine fois, une chanson paillarde que j'ai composé pour vous".

Merci, merci, c'est trop d'attentions, je n'avais jamais reçu encore ce genre de cadeau!
Ca m'a rappelé le charmant tableau de "Le père Noël est une ordure!".  Si nous ne vous en souvenez plus, regardez de nouveau cette scène d'anthologie!

lundi 1 décembre 2014

autonomiser les patients

Un de mes confrères a décidé de recevoir sans rendez-vous. Résultat: trois heures d'attente. Avec rendez-vous, j'arrive à une heure, entre les urgences, les patients qui m'assurent avoir un rendez-vous, et oh scandale, le voisin a un rendez-vous à la même heure!  Tout est bon pour passer, c'est le règne de la truanderie, par manque de médecin. 

Un autre confrère a arrangé son cabinet de façon à ce que les patients rentrent par une porte, et sortent par une autre; eh bien, certains patients conciliants ouvrent la porte de sortie pour que d'autres rentrent par là lorsque la porte d'entrée est fermée. Et il paraîtrait même qu'ils passent aussi par la fenêtre ( on est en campagne donc au rez-de-chaussée). 

En attendant, afin que mes patients deviennent autonomes, j'apprends à tous les nauséeux le petit point à masser au niveau du pied: côté intérieur de chaque plante, au milieu pile. On masse avec conviction et la nausée a des chances de partir. 

Picturehttp://www.reflexologieplantaire84.com/auto-reacuteflexo-2--lendemains-de-fecircte.html

Au travail!